Le chauffage
par recyclage d’énergie

Les sources d’énergie thermique utilisées par TERRAOTHERM.

• L’air vicié : Il existe dans tous les locaux avec une activité, même faible, humaine ou animale. Cet air est généralement rejeté dans l’atmosphère. Ici, il devient précieux : l’énergie « sensible », liée à la chaleur, et l’énergie « latente », liée à l’humidité de l’air et obtenue par condensation de l’eau en suspension, sont doublement captées par TERRAO®.

• Une source d’air dont la température est supérieure, même légèrement, aux besoins en chauffage : un rejet de process industriel sous forme de vapeur, un point chaud comme une salle de serveurs informatiques…

• Un sondage géothermique : cette source d’énergie issue du maintien en température de la terre permet d’assurer un préchauffage d’air très économique, complété au besoin par d’autres modalités de chauffage.

CAPTER

les calories de toute source
d’air tiède, humide ou chaud
grâce à un échangeur
air-eau ultra-performant

VENTILER

un nouvel air chauffé
par l’énergie récupérée

CHAUFFER 

par un procédé
économique & durable

Les modalités de
restitution d’air

En restitution « directe »

• Le chauffage est apporté dans les locaux par ventilation d’air chaud

• L’air chaud ventilé est débarrassé de ses particules polluantes, lavé par l’échangeur air-eau TERRAO®

• Le taux de renouvellement d’air des locaux est adapté aux consignes et au confort des usagers

• Possibilité de contrôler le taux d’humidité : l’échangeur TERRAO® est dans ce cas configuré en mode mixte (chauffage et contrôle hygrométrique)

• Possibilité de chauffer de l’air neuf ou repris pour encore plus d’économies

En restitution « indirecte »

• Le chauffage est apporté via l’eau chaude et des convecteurs traditionnels (radiateurs, aérothermes,…)

Les avantages

• Renouvellement d’air permanent, pour le confort et la santé des usagers

• Exploitation d’une source d’énergie gratuite, pour une indépendance en énergie de chauffage possible pendant une partie de l’année

 • Baisse de la consommation énergétique de 30% à 80%

• Contribution à la lutte contre le réchauffement climatique, par la captation des rejets de vapeur d’eau habituellement disséminés dans l’atmosphère

Découvrez les autres usages

Usage flocon Usage flocon
Usage goutte Usage goutte