LE PHARE DUNKERQUOIS – TERRAOTHERM® s’agrandit et recrute

6 septembre 2016

En seulement trois ans, la société saint-poloise a imposé son prototype révolutionnaire. Forte de ce succès, elle déménage à Grande-Synthe pour s’agrandir. 

Repères
– Janvier 2013 : La société TERRAOTHERM® implante son siège administratif à Saint-Pol-sur-Mer où travaillent quatre personnes. 
– L’entreprise a créé un procédé permettant de recycler l’air des espaces clos en énergie. 
– Début 2013, la serre horticole de Dunkerque bénéficie du dispositif, ainsi qu’un élevage semi-industriel de lapins de 700m2 à côté du Touquet. 
– Mars 2013, TF1 consacre un reportage à cette pratique révolutionnaire et permet à TERRAOTHERM® de s’implanter définitivement dans le paysage économique français. 
– Avril-mai 2013. Grande-Synthe fait également appel à la société saint-poloise pour installer son échangeur thermique dans sa serre municipale.
– 1er octobre 2016. TERRAOTHERM® déménage dans la zone d’entreprises du Repdyck à Grande-Synthe.

 

Leur premier client était la ville de Dunkerque. Cette dernière voulait tester leur nouveau prototype de recyclage de l’air pour sa serre horticole. Depuis 2013, la société TERRAOTHERM®, basée à Saint-Pol-sur-Mer, a reçu un prix de Fondation MMA “pour son approche écologique et économique révolutionnaire”.

A la recherche d’une aura internationale
“Une reconnaissance du monde économique de l’entrepreneuriat qui va nous ouvrir des portes, notamment au niveau international”, soutient la présidente de la société, Audrey Keunebrock, qui a signé un contrat avec un grand groupe intervenant auprès des collectivités. “Il ne souhaite pas encore voir son nom cité. Toutefois, il s’occupera de l’installation de notre matériel”, avance la chef d’entreprise. TERRAOTHERM® cherche à étendre ses champs d’investigation dans les serres, mais aussi dans les piscines. “Nous avons travaillé avec l’une d’entre elles en Normandie et notre échangeur a permis de réduire leur facture énergétique de 60%”. Une bonne nouvelle pour cet équipement énergivore avec des coûts de fonctionnement prohibitifs. Dernier secteur visé par TERRAOTHERM®, l’industrie. “Parmi nos objectifs, il y a celui de récupérer et traiter l’énergie thermique émise par les déchets gazeux industriels”

“Notre échangeur a permis de réduire la facture énergétique d’une piscine en Normandie de 60%”

Lire l’article en intégralité

Retour aux actualités